Les apôtres, évangélistes et saints chrétiens peuvent être reconnus généralement grâce aux symboles qui accompagnent leurs portraits ou statues. La plupart du temps, ce sont les objets de leur martyre (comme Saint Simon et la scie par exemple) mais pas toujours. Parfois c’est un passage célèbre de leur vie qui est mis en avant.

Ils sont abondamment représentés dans la peinture et la sculpture, c’est pourquoi il est intéressant de savoir les reconnaître pour comprendre ces œuvres. Explications !

Qu’est-ce qu’un apôtre ?

Les apôtres sont les 12 disciples de Jésus chargés par lui d’annoncer l’Évangile (la «bonne nouvelle») aux hommes. Ils sont abondamment représentés dans la statuaire et la peinture car ils ont accompagné le Christ dans quelques-uns des épisodes les plus fameux de sa vie.

Les apôtres et leurs symboles :

  • Saint Thomas : l’équerre, la lance
  • Saint Matthieu : l’enfant, la lance, les pièces de monnaie
  • Saint Jacques le Majeur : l’épée, la coquille Saint-Jacques, les habits de pèlerin
  • Saint André : la croix en X
  • Saint Jean l’Évangéliste : l’aigle, le calice, le chaudron
  • Saint Pierre : les clés du paradis, la croix à l’envers
  • Saint Philippe : symboles assez flous, en général la croix à double ou triple traverse
  • Saint Barthélemy : le couteau et sa propre peau suspendue à son bras
  • Saint Jacques le Mineur : le bâton de foulon
  • Saint Simon le Zélote : la scie
  • Saint Jude Thaddée : la massue
  • Judas Iscariote: souvent représenté donnant le fameux baiser de la trahison à Jésus

Qu’est-ce qu’un évangéliste ?

Les évangélistes sont les personnes qui ont écrit la vie et la doctrine de Jésus, ce qui constitue le Nouveau Testament de la Bible. Il s’agit de Matthieu, Jean, Luc et Marc.
Ils n’ont pas tous été compagnons de Jésus : Luc et Marc, trop jeunes, ne l’ont pas connu.

Les évangélistes ont un symbole choisi en fonction des premiers chapitres de leur évangile, en plus de ceux de leur martyre ou des épisodes célèbres de leur vie.

Les évangélistes et leurs symboles :

Qu’est-ce qu’un saint ?

Canonisés par l’Église, ce sont des hommes et des femmes de foi dont la vie est érigée en exemple pour les croyants. Au début de l’histoire catholique, c’est le peuple qui proclamait les saints, mais à partir du Xe siècle, l’Église romaine prend en main le processus avec une procédure stricte.

Les apôtres et évangélistes sont tous des saints, bien entendu, même si ce n’est pas toujours mentionné.

Les saints et leurs symboles :

Dans l’art, les saints sont généralement distingués par une auréole au dessus de leur tête. Ils peuvent être aussi accompagnés de l’objet de leur martyre.


Vous retrouverez toutes les fiches sur les personnages chrétiens dans le dossier « reconnaître les personnages chrétiens » !